Devenir une star dans son secteur 

29/04/2021

Qu’est ce qui fait qu’on devient une star dans son secteur d’activité ?

Mais qu’est que c’est qu’une star ? Si on en croit le dictionnaire :

STAR : n.f. (mot angl. « étoile » 1. Vedette de cinéma. 2.Vedette dans un autre domaine.


Tout est dit, une star c’est une vedette, et une vedette, c’est : 


VEDETTE n.f. (de l'ital. vedetta, observatoire).

1. Acteur, chanteur, artiste qui a une très grande notoriété ; star: Vedette du cinéma, du music-hall. 2. Personne de premier plan ; célébrité : Les vedettes du barreau. 3. (En appos., avec ou sans trait d'union). Qui est extrêmement connu ou au premier plan de l'actualité : Présentateurs-vedettes. l’émission vedette d'une chaîne. 4. MIL. Anc. Sentinelle à cheval ; auj, sentinelle chargée de la sécurité d'un champ de tir. 5. MAR. Embarcation pontée, à moteur. Avoir ou tenir la vedette ou être en vedette, occuper une position prééminente dans l'actualité.» En vedette [imprim.], se dit d'un nom, d'un titre mis en relief par un procédé

typographique, = Mettre en vedette, mettre en valeur : Débat destiné à mettre en vedette un jeune politicien. = Vedette lance-missiles ou de combat [mar.], petit bâtiment de guerre très rapide et puissamment armé.


Notre rôle, chez contraste [stimulateur d’identités] est de trouver les éléments qui singularisent l’entreprise. Car la Star est singulière et affirme cette singularité. C’est avec cela qu’elle attire son public. Une entreprise n’est pas une autre car si elles étaient interchangeables, nous nous trouverions dans un monde bien peu excitant. 


Petite anecdote : j’ai rencontré il y a quelques années, l’attachée commerciale de l’ambassade de Bulgarie ; nous avions évoqué la problématique de la reconnaissance des produits dans les linéaires de magasins. Problématique qui pendant des années n’avait pour les Bulgares aucune importance. Productrice agricole essentiellement, a Bulgarie produisait la quasi-totalité des conserves de légumes pour l’ensemble des pays du Comecon. Sur les conserves de tomates il était marqué en plusieurs langues : « Tomate », sur celles d’aubergines : « Aubergine » sur celles de choux « Chou »… C’était avant la chute du mur et l’effondrement du bloc de l’Est. Maintenant, c’est très différent, vu la concurrence, il est essentiel de se démarquer et d’être reconnu dans son environnement. Et surtout si on est le meilleur.


Valoriser son image est essentielle car c’est elle qui véhicule l’ensemble des valeurs de l’entreprise. Le produit ne suffit plus car la concurrence est aux aguets, attendant de pouvoir prendre des parts de marché.

Mais l’image ne s’arrête pas à un « logo », bien d’autres paramètres entrent en ligne de compte, gérer l’identité de l’entreprise devient très complexe pour l’entrepreneur.


C’est aussi notre rôle d’aider l’entreprise à gérer son branding… j’évoquerai ce sujet prochainement.

Les apparences sont souvent trompeuses

20/04/2021

Je suis membre d’un jury international de design. Ne pouvant pas nous déplacer, ce jury s’organise d’une manière digitale. Nous recevons des projets via une plateforme web et nous répondons à des critères. C’est sans doute le moins mauvais des moyens à part le contact en présentiel avec dossiers éventuellement les auteurs des projets et surtout avec les autres membres du jury car les échanges nourrissent la réflexion. 


Mais pourquoi donc ce titre : les apparences sont souvent trompeuses ?


Dans le cadre de ce jury, un des projets était illustré par des photos dont certaines donnaient une sensation de gros fouillis, terriblement rébarbatif alors que d’autres étaient beaucoup plus « épurées ». C’était très contrariant. Sur quoi se baser ? Quelle est la bonne représentation ? Le fouillis ? L’épure ?… L’impression qui se dégageait était clairement le fouillis.

Quel dommage pour le projet… Il ne méritait donc pas une bonne appréciation.

En revenant sur l’ensemble des projets, je revisite aussi leur-là et je me dis : « Ce n’est pas possible, il doit y avoir un truc qui ne va pas… » En creusant sous la toile du net, je trouve assez rapidement le site du projet en question et là, l’impression est tout autre : on est bien dans l’épure. À côté de quoi aurais-je pu passer si je n’avais pas creusé…


La leçon de cette histoire, c’est qu’en matière de branding, de business en général, il faut rester très attentif à l’image qu’on projette car le public ne creuse pas, ne cherche pas, ne revient pas en arrière ; il se contente de la première impression… Si celle-ci est négative, eh bien tant pis.

C’est comme cela, par inadvertance que des « petits détails » détruisent l’image et la crédibilité d’une entreprise. L’image projetée est tout aussi importante que la qualité du produit ou du service fourni car, tout est maillé.

18/04/2021

Après les différents éléments : branding, étiquettes, colis cadeaux, verres, véhicules et autres, que Contraste a développés, voici le nouveau display de La Durboyse créé sur base du modèle développé par StallBois www.stallbois.be

Nous avons pris l'option d'imprimer directement le décor sur le MDF pour accentuer le caractère artisanal des bières.

L'impression a été réalisée par Colorisprint www.colorisprint.be

#graphicdesign #branding #displaydesign #beer #beverage

#bière #boissons #packagingdesign 


Jean-Raymond Naveau Patrick Versée Samuël Gielsdorf Andre Sarlet Coordination CPME-UCLouvain 

Article de blog

Ce site web utilise les cookies. Veuillez consulter notre politique de confidentialité pour plus de détails.

OK