C’est quoi un logo ?

Logo ou Logotype n.m. représentation graphique d’une marque commerciale, du sigle d’un organisme.


Sigle n.m. du bas lat. sigle abréviation groupe de lettres initiales constituant l’abréviation de mots fréquemment employés (ex. HLM)


Acronyme n.m. Sigle prononcé comme un mot ordinaire
(ex. Ovni, Fiat, Gafa…)


Emblème n.m. (du lat. emblema, ornement surajouté) 1. Être ou objet destiné à symboliser une notion abstraite ou à représenter une collectivité, un métier, une personne, etc. : La colombe est l’emblème de la paix. 2. Hérald. Figure symbolique généralement accompagnée d’une devise.


Par ailleurs, il est bon de rappeler les fondamentaux de la fonction de logo :

Il est un signal qui va permettre au spectateur d’identifier rapidement la source du message qu’il reçoit. 

On peut dire en résumé que Le LOGO n’est ni plus ni moins que l’eyecatcher qui signale l’entreprise et qui évoque ses valeurs.


Pourquoi acheter un logo sur internet ne sert à rien ?

Parce qu’il n’est pas l’expression de votre entreprise mais un dessin que tout le monde peut s’approprier, il suffit pour cela que l’acquéreur potentiel ait une adresse IP différente pour avoir la possibilité de  l’acheter. Et vu que des études ont démontré que des s individus ayant des sensibilités et des professions similaires sont attirés et séduits par des mêmes images, la probabilité de se retrouver avec plusieurs visuels identiques dans un même secteur d’activités est très loin d’être nulle. Donc les risques de procès ne sont pas nuls non plus.


En quoi consiste un branding ?

Pour un entrepreneur, le branding est l’incarnation de l’entreprise.

Matérialisé par l’ensemble des éléments qui vont l’incarner : le visuel décliné en plusieurs éléments tels que le logo, ses utilisations papier telles que cartes de visites, entête de lettres, l’enseigne. Il se décline aussi dans la cohérence de la communication (visuelle ou autre) mais aussi dans les valeurs qui sont le ciment de celle-ci.


Qui peut en profiter ?

Tout projet, qu’il soit commercial ou social, dès lors qu’il doit être reconnu dans son environnement, a besoin d’une identité forte pour pouvoir réellement exister.  
Souvent, on a tendance à minimiser l’importance de l’image pour des ONGs, ou autres entreprises du secteur non-marchand, mais elle est essentielle car elle amène aussi de la fierté pour ceux qui y travaillent ou y adhèrent de la confiance à ceux qui l’observent et interpellent ceux qui la voient.

En fait se doter d’une image forte, c’est un investissement, sa reconnaissance dans l’environnement est son R.O.I.


Combien de temps faut-il prévoir ?

En fait, s’il s’agit de développer l’incarnation d’une nouvelle entreprise, il faut prévoir un temps suffisant pour que le concepteur puisse intégrer l’ensemble de ses composantes, de ses valeurs ainsi que l’environnement dans lequel elle évoluera. Dès lors que ces éléments sont « digérés » commence le travail de conception qui aboutira à la réalisation des éléments formant l’interface entre l’entreprise et son audience. On peut dire que cela prend un certain temps, sans compter qu’il y a au long du processus des contrôles afin d’éviter qu’à la fin il faille tout recommencer parce que le nom existe ou que l’image ressemble à celle d’un autre.








De quelles informations avez-vous besoin avant de pouvoir démarrer ?

Ce qui est essentiel dans l’élaboration d’une image d’entreprise est qu’en fin de processus, celle-ci soit « juste », qu’elle soit l’expression emblématique de l’entreprise et que l’ensemble des parties prenantes l’intègre comme telle.
Dès lors pour débuter le processus, il y a une réelle récolte d’informations.
Ces renseignements vont nous permettre de dresser le squelette de l’identité.
Au plus on a des données, au plus juste sera la future identité car elle sera nourrie par des données objectives et donc reposera sur de bonnes bases.



Qu'est ce que le branding par rapport au marketing et à la publicité ?

le Branding est l’incarnation de l’entreprise, qui fait que le public voit l’entreprise, la reconnaît et apprend à l’aimer. Elle dispose de l’outil marketing pour séduire le public et se faire aimer. Et elle utilise la publicité pour augmenter sa visibilité et son audience.  


Quels sont les leviers du branding ?

Système identitaire : valeurs & comportements + artefacts + culture organisationnelle

Culture organisationnelle : valeurs & normes comportementales + artefacts + présupposés culturels implicites

Cohérence : enchaînement logique et harmonieux d’un discours, d’une pensée

Cohésion : propriété d'un ensemble (d’un groupe) dont toutes les parties sont solidaires. Etc.


Comment mesurer les performances du branding ?
i.e. quels sont les KPIs ?

les performances du branding à mesurer sont relativement simples à énoncer  mais nécessiteront des études, sondages et tests pour les quantifier. 

Le taux de reconnaissance de l’entreprise dans son environnement.  Combien de personnes en présence d’un des éléments du branding reconnaissent et citent l’entreprise ? 

Le taux de fidélisation à la marque. Combien de personnes reviennent prioritairement à la marque pour un nouvel achat ?

La notoriété de la marque. Combien de personnes citent la marque en premier lieu quand on les questionne sur un type de produit ou de service.

Le taux de prescription voire le coefficient de sympathie de la marque. Combien de personnes prescrivent préférentiellement la marque à des tiers pour un produit ou un service donné. 

En interne, le comportement des ressources humaines en fonction des valeurs de l’entreprise. Comment est perçu l’entreprise en interne et est-ce que le personnel a la même perception de l’entreprise que ses dirigeants. 


Quel impact du COVID sur la stratégie de branding ?

Il est évident que le covid vient perturber l’ensemble du marché, même s’il y aura un après COVID, dès lors qu’une stratégie de branding est basée sur le long terme, l’impact qu’il peut avoir sur celle-ci devrait être relativement faible. Les valeurs de l’entreprise ne vont pas disparaître avec le passage de l’épidémie, ce serait même une opportunité pour les réaffirmer.


Quel est le cycle de vie du branding ? 

Le cycle de vie du branding est en fait le même que celui de l’entreprise puisqu’il en est son incarnation. Dès lors que l’entreprise naît, elle porte déjà en elle son identité (voir schéma plus haut), celle-ci va évoluer au fil du temps, au même titre que ses ressources humaines. Elle va « grandir », elle va « apprendre », elle va créer et innover, parfois il y aura aussi des couacs qui vont marquer la vie de l’entreprise.
Le branding suivra lui aussi son évolution : naissance, jeunesse, adolescence, maturité, déclin, disparition.


Twitter @aycoenderaet

© contraste [stimulateur].eu - ayc 2020

Instagram @andreyves
Facebook

Ce site web utilise les cookies. Veuillez consulter notre politique de confidentialité pour plus de détails.

OK